silhouette1aBonjour, en cette fin d'année, on joue numérique et surtout physique, et évidemment on parcours avec frénésie les livres-jeux. On fouille les menus détails, certains faciles d'autres plus recherchés. Nous avons découverts avec délice, mais ce fut de courte durée, l'imagier des silhouettes de Magali Attiogbé (éditions amaterra). C'est un livre graphique, très beau. Sous chaque silhouette se cache un intrus. Je vous convie à regarder les images ci-dessous pour comprendre le fonctionnement. Pour ma fille qui a 5 ans, les intrus sont vite retrouvés, il faut imaginer cette quête menée par un plus jeune enfant. Mais l'objet est une réelle réussite si bien que j'hésite à l'acquérir pour compléter notre collection d'albums jeunesse. silhouetteAttiogbe

Vs numérique : à deux paires d'yeux nous parcourons avec beaucoup d'attention le jeu Little Things. C'est un imagier proche de la version imprimée que je viens de vous présentée ci-dessus. L'enfant non-lecteur doit-être accompagné car en début de tableau une liste de choses à chercher apparait. Il faudra fouiller la scène foisonnante de détails afin de trouver les petits éléments incriminés.  Le tout est chronométré (ce qui est regrettable). L'application permet de zoomer et de se déplacer somme souhaitée. Un régal.

chevre

Ici, la chèvre

Edit

Je rajoute le jeu reçu par ma fille ce Noël : Dobble, un jeu de rapidité et de discrimination visuelle, destiné aux enfants de 6 ans et +. L'âge n'est qu'une indication évidemment, pour les 5 ans ça marche bien aussi. Je vais tenter de vous expliquer le principe de fonctionnement de ce petit jeu. Les joueurs munis de carte peuplés d'objets divers, doivent, une fois qu'ils les confrontent à celles des autres, dicerner et identifier le plus rapidement possible l'élément commun aux cartes. La règle est simplissime. Il y a plusieurs variantes possibles.

dobble